Turin et la gastronomie by A-Torino.com

RICERCA HOTEL


Arrivo
Partenza

Info utile:

quelque information pratique pour Turin en visite

Lisez Plus »

News

Customer Care

Customer Care


Turin et la gastronomie

Gianduiotto di Torino

Si on dit Turin, on dit FIAT. Mais cette fois-ci, il ne s’agit pas de la célèbre marque automobile, mais des petits chocolats carrés au cacao, aux amandes et au beurre au goût velouté et crémeux.

En réalité, il y a un lien entre les automobiles et ce petit chocolat car son invention est consécutive à un concours lancé par le fabricant automobile afin la commercialisation de la Tipo 4 qui visait à appâter les clients.

Il existe un lien fort entre la ville de Turin et le chocolat qui s’explique sans doute par son passé de ville régnante, soucieuse de satisfaire les palais gourmets et raffinés de la noblesse.

Le symbole de Turin, dans ce sens, est le Gianduoitto, le petit chocolat au praliné à la saveur inégalée (et inoubliable). Mais peut être moins connue encore, il faut évoquer une gourmandise, le bicerin de Cavour : une boisson chaude à base de café, de chocolat froid, de lait, de crème et de cacao, péché mignon du conte Camillo Benso.

Il va de soi que la présence d’une classe noble riche et nombreuse a fortement influencé la cuisine turinoise. Citons par exemple, la grande attention portée aux entrées dont les gressins autrefois présents sur les tables des familles fortunées et l’abondance de la viande comme ingrédient culinaire principal.

Particulièrement riches en viande, il faut citer les agnolotti. Cette entrée à base de pâtes fraîches (bæuf, porc et jambon) ou de légumes, d’æufs et de gressins émiettés, est servie assaisonnée de beurre et de truffes, de beurre et de sauge ou arrosée de bouillon de viande. Et la viande revient encore dans le pot-au-feu, le second plat typique des riches tablées de Turin, accompagné de crudités ou dans les artichauts à la turinoise servis avec du poulet, du veau, du jambon cuit et des truffes.

Un autre plat typique est le risotto à l’importance considérable étant donné la présence de nombreuses rizières en Lombardie.

Enfin, l’influence française se ressent dans la cuisine turinoise dans certains plats comme les escargots.

La truffe mérite une mention spéciale : très appréciée, elle est traditionnellement présente dans les entrées comme dans les seconds plats.

Parmi les plats qui viennent de la cuisine populaire, on peut citer la bagna cauda, une variété de fondue avec des légumes et des ingrédients plus modestes, et le fromage tel que la tome dont les différentes sortes sont présentes sur les tables les plus bourgeoises, mais aussi les plus modestes.

Les vins de table turinois et piémontais notamment les rouges peuvent accompagner les plats de viande comme le Barolo également appelé le vin des rois et le Barbera pour ne citer qu'eux.

Les vins pétillants méritent une mention spéciale car ils sont intimement liés à la région et plus particulièrement à la région de Asti.

Enfin, étant donné la quantité de gâteaux, chocolats et pralines présents dans la tradition turinoise, nous ne pouvons pas ne pas évoquer le Vermut de Turin que nous vous invitons à goûter.

Most Trendy pubs and Bar in Turin (Italian language)